Pour nous autres globe-trotters français, les voyages sont presque toujours l’occasion de faire des découvertes gastronomiques et de découvrir les produits des terroirs que l’on traverse. Même si l’on oublie parfois qu’il se produit aussi du bon vin hors de nos frontières, nombre de régions viticoles valent le déplacement et la dégustation en Europe de même que nombre de régions françaises de moindre réputation. Il est est temps de faire le point sur les « destinations viticoles » d’Europe les plus belles et inattendues, qui allieront le plaisir du tourisme et celui des papilles.


FRANCE, LE PAYS DE L’AMOUR DE LA TERRE ET DES GRANDS VINS

Les français sont les premiers buveurs de vin dans le monde et également l’un des plus grands exportateurs. La France compte donc naturellement parmi les plus belles destinations du tourisme œnologique. Mais où aller lorsque l’on connait déjà ses classiques, Bourgogne, Bordelais, Alsace, etc. ?

LA ROUTE DES VINS DU JURA : À LA DÉCOUVERTE DES VINS RARES

Avez-vous déjà dégusté du vin jaune? Surnommé “L’or du Jura”, cette appellation rare issue de l’alliance entre un terroir unique au climat continental et le cépage savagnin exploité quasi-exclusivement dans cette région est un régal de connaisseurs, à déguster avec un bon comté. C’est aussi sa vinification très spécifique qui en fait un produit hors du commun, l’oxydation pendant la maturation et un vieillissement en fûts de chêne pendant… 6 ans ! Ce qui est tout à fait unique pour un vin blanc. Ne manquez pas une occasion de goûter également au vin de paille, tout aussi particulier. Pour obtenir la précieuse liqueur, le raisin est cueilli très tardivement, et laissés plusieurs semaines à sécher sur de la paille (d’où son nom), jusqu’à ce qu’il atteigne une très forte concentration en sucres et en goût, avant d’être pressé. Les routes d’Arbois et de Poligny vous permettrons de ne rien rater de cette région tout à fait unique et aux paysages boisés et vallonnés magnifiques. Contrairement à d’autres zones viticoles plus étendues, la nature a conservé tous ses droits dans le Jura et l’on pourra rapidement échapper aux grandes étendues cultivées pour s’enfoncer dans la forêt sur les chemins de randonnée. Fondez-vous dans le décor naturel et verdoyant de la région et appréciez son vin unique au monde.

REVIVEZ L’HISTOIRE DE LA FRANCE SUR LA ROUTE DES VINS D’AVIGNON.

Avignon, la majestueuse cité des Papes, attire les touristes venus de loin pour son célèbre festival de théâtre, le Palais des Papes et tous ses trésors du XIVe siècle. Mais il serait dommage de ne pas sortir de la ville pour découvrir la richesse de ce terroir ; à quelques kilomètres de là sont élevés les plus grands vins de la vallée du Rhône, à commencer par le Châteauneuf du Pape. Sur la rive gauche du Rhône, au Nord de la Durance, s’étendent les terres parmi les plus fertiles et le climat le plus exceptionnel de France, le Comtat Venaissin. Cette provenance pour n’importe quel fruit ou légume est synonyme de la meilleure qualité. Les paysages vallonnés en contrebas des plateaux du luberon portent l’ADN de la Provence et sont d’une beauté unique, alternant agriculture, villages historiques et vallons sauvages. D’Avignon, commencez par gagner Châteauneuf-du-Pape au Nord, où vous attendent de très grands crus qui font à eux seuls la réputation de la région. Il est ensuit possible de poursuivre vers les côtes du Rhône Village entre Orange et l’antique Vaison la Romaine, pour des crus en apparence plus modeste mais qui vous réservent de très belles surprises. En redescendant vers le Sud il ne faut pas manquer l’étape à Sorgue.


LES PLUS FASCINANTES ROUTES DES VINS D’ESPAGNE

Il y a quelques décénies le vignoble espagnol souffrait d’une réputation relativement médiocre. De fait, nombre de producteurs privilégiaient la quantité à la qualité et ne rendaient pas hommage au potentiel de leur terre. Mais ce temps est révolu, et il est temps de considérer l’Espagne comme une destination majeure en matière d’eono-tourisme ! Entamez un voyage à la découverte de la culture Galicienne, parcourez le Pays Basque et poursuivez votre initiation dans les régions vinicoles d’Aragon.

A LA DECOUVERTE DE LA CULTURE GALICIENNE

La Galice, cette province autonome aux racines celtes dans le coin Nord-Ouest de l’Espagne, est connue dans le monde entier pour Saint-Jacques de Compostelle, la ville d’arrivée du célèbre pèlerinage, et pour ses paysages époustouflants que l’on pourrait parfois confondre avec l’Irlande. Tout y est particulier par rapport au reste du Royaume d’Espagne : la langue, la gastronomie, l’histoire, la musique… et ses vins ! On connait moins ces derniers, qui pourtant sont renommés en Espagne et dont la culture occupe près de 10 000 hectares dans la région. La Galice produit d’excellents vins blancs alors que le reste de l’Espagne exporte surtout du vin rouge. La Galice est d’ailleurs la seule région d’Espagne à bénéficier, comme certaines régions de France et d’Italie, d’appellations d’origine protégée. Une belle façon de découvrir ce terroir est de se rendre entre Saint Jacques de Compostelle et l’embouchure du Rio Miño, dans le Rias Baixas.
Le cépage dominant, l’Albariño, connait un succès croissant aux Etat-Unis même s’il reste peu connu dans le reste de l’Europe. Lors de votre périple, passez par Cambados, certainement l’un des meilleurs endroits pour découvrir ce vin dans l’une des centaines de Bodega de la région.
La région est très riche en sites à visiter, vous n’aurez que l’embarras du choix pour les trajets possibles, avec la multitude d’Eglises, d’hermitages anciens et de monastères.

LES ROUTES DES VINS EN CATALOGNE


Village de Gratallops dans le Priorat

le village de Gratallops dans le Priorat

La catalogne, c’est d’abord Barcelone, la cité iconique de la fiesta à l’espagnole et de la vie au soleil, c’est Gaudi et Dali, la culture réjouissante et déjantée, mais c’est aussi 70 000 hectares de vigne et des vins de grande qualité avec plus de 400 caves productrices ! Penedès, l’une des plus anciennes AOC, située Entre Barcelone et Tarragone, est célèbre pour ses vins blancs. Profitez-en pour goûter le cava, un vin naturellement légèrement pétillant au goût tout à fait unique. La région de Penedès est aussi une étape gastronomique, il ne faut pas y passer sans goûter les volailles catalanes, notamment le canard, et les pâtisseries locales comme les catanies ou carquiñolis.
Osez sortir des sentiers battus et parcourez la belle région du Priorat. Elle se situe à seulement quelques kilometres de Tarragona, dans les terres. Il s’agit de la seule région espagnole à posséder deux appellations : AOC Priorat et AOC Montsant. Avec ses paysages impressionnants, ses vallées et vignes plus qu’escarpées, ses petits villages atypiques, elle mérite réellement toute votre attention : depuis Falset, puis Gratallops, passez par la Vilella Baixa, Escaladei, et finissez par Cornudella, Siurana et Porrera.

ROUTE DES VINS DE LA MANCHE, À LA DÉCOUVERTE DE LA PLUS GRANDE RÉGION VINICOLE DU MONDE

Soyons honnête, si vous entendez parler de la Mancha, vous pensez plutôt à un drôle de chevalier qui combat des moulins plutôt qu’au vin. Et pourtant, cette région qui couvre environ la moitié de la Castille est tout simplement la plus grande région vinicole au monde !
Cette région plutôt plate et aride n’est pas des plus séduisantes au premier abord : des températures négatives en hiver, souvent plus de 40 en été, des sécheresses fréquentes… Pas le coin le plus accueillant d’Espagne. Et pourtant on produit ici de très grandes quantités de vin exporté aux quatre coins du monde. Le vin blanc est dominant ici, avec le cépage roi de la Mancha, l’Airen. Pour découvrir cette immense région vous pourrez emprunter la route Don Quixote, la plus longue route d’éco-tourisme d’Europe.
Pour se concentrer sur le vin, la Ruta del vino de La Mancha vous permettra de trouver facilement quelques domaines accueillants parmi les 300 qui jalonnent le parcours pour goûter et acheter quelques bouteilles.

LES ROUTES DES VINS EN GRÈCE


Le climat de la Grèce est typiquement méditerranéen, et malgré l’exiguïté des surfaces cultivables, son agriculture reste une ressource importante. La viticulture se pratique essentiellement dans la partie Nord du pays, dans les régions de l’EPIRE, de la MACEDOINE orientale et de THRACE.

SUR LA ROUTE DES VINS DE L’EPIRE

Meteores et Metsovo

Dans le Nord-Oust de la Grèce se niche une région viticole antique pétrie de culture millénaire, l’Epire. Les vignes grecques sont les plus anciennes au monde, et le climat méditerranéen très sec sied parfaitement à ces arbustes capables de planter leurs racines à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Autour de la charmante ville d’Ioannina et de son lac, s’étendent les vignobles peu connus de Zitsa et Metsovo.
Le Zitsa, chanté par les vers de Lord Byron qui y a vécu quelques années, est planté d’un cépage que l’on ne trouve nulle part ailleurs, le Debina, et produit des vins blancs vifs et légèrement pétillants.
Le metsovo quand à lui est sis dans une région plus montagneuse, la ville est située à une altitude de 1160 mètres. Les points de vue sur ces routes de montagne sont époustouflants, loins de la Grèce la plus touristique.

LA ROUTE DES VINS DE NAOUSSA

La Grèce plus qu’aucun autre pays respire l’histoire, et le berceau de la civilisation européenne est évidemment un haut lieu de viticulture. Où que vous alliez, même sur les iles les plus modeste, vous trouverez de la vigne.
Naoussa est LA ville du vin du Nord de la Grèce. Cette belle cité est au cœur d’une région viticole célèbre pour ses vins rouges, le Naoussa ou l’Imathia. La ville est sise dans un cadre enchanteur, toute proche du parc naturel d’Aios Nikolaos, et toute la région est parsmée de vestiges à visiter, tels que l’ancienne Mieza, l’Ecole d’Aristote, ou encore de nombreux tombeaux macédoniens.
Votre séjour sera d’autant plus inoubliable si vous pouvez vous rendre à Naoussa pendant son carnaval, célèbre dans toute la Grèce. Lors de votre parcours, ne ratez pas la ville de Veroia et ses vieux quartiers, son Musée Archéoligique et Musée Byzantin, ou encore la Maison de Maître Sarafoglou. Il faut également se rendre au site archéologique d’Aiges et aux tombes royales.

LA ROUTE DES VINS SUR L’ÎLE DE CRÈTE

L’antique régime crétois, avec ses produits méditerranéens, serait encore aujourd’hui la meilleure recette de longévité et l’une des gastronomies les plus saines au monde. Oui, mais pas sans un verre de vin !
L’ile n’est en effet pas en reste sur la production : près du quart du vin grec provient de la Crète. On retrouve des traces de viticulture datant de plus de 2000 ans avant JC. Si le vin crétois est peu connu du reste de l’Europe, c’est surtout qu’il est produit par une multitude de petits propriétaires organisés en coopératives qui n’ont pas les moyens d’assurer à cette production la publicité qu’elle mérite ; pourtant on y trouve des vins rouges d’une qualité surprenante.
Une épidémie de Phylloxera a ravagé les vignes de l’ile dans les années 70, mais celle-ci renait de ses cendres et entretien sa spécificité avec des cépages locaux tels que le Mandilaria et le Kotsifali.
Arhane et Peza sont les appellations les plus connues de Crète, et vous pourriez bien en entendre parler bientôt avec une jeune génération de négociants décidée à découvrir les trésors cachés d’Europe.


LES ROUTES DES VINS PORTUGUAISES

SUR LA ROUTE DES VINHOS VERDES, DU MINHO AU DOURO

Le Nord du Portugal comporte la route des vins la plus longue du pays. Elle s’étend sur environ 160 kilomètres et couvre 15% de la production vinicole du Portugal. La route des vinho verde (ou vins verts) commence à Minho, proche de la frontère Espagnole et termine dans la vallée du Douro en passant par Viena Castelo, la Braga et Porto, la seconde ville du pays.
Ce parcours est une merveille à deux titres : pour la multitude de villes et villages magnifiques qu’il traverse, et pour la qualité exceptionnelle des vins du Douro. Braga, Guimaräes, Amarante, Viana Do Castelo ou encore Ponte de Lima sont autant d’étapes indispensables lors de votre périple. Il faudra faire des choix, vous ne pourrez pas voir toutes les anciennes demeures seigneuriales et leur vignoble, ni goûter tous les excellents vins qui se présenteront.
Evidemment il nous faut parler aussi du Porto, ce vin devenu emblème du Portugal, même si on le produit plus à l’intérieur des terres. Ce vin muté, auquel on a ajouté un alcool au cours de sa fermentation pour l’interrompre et conserver une partie du sucre du raisin, est l’une des merveilles de la culture Portugaise ; ne vous y trompez pas, si vous n’avez jamais goûté un véritable vieux Porto de qualité il faut en faire l’expérience toutes affaires cessantes, accompagné d’un toast de pain d’épices au roquefort et au lard par exemple.

LA ROUTE DES VINS DE L’OESTE

La région de l’Oeste, au Nord de Lisbonne, comporte une route touristique qui traverse 25 exploitations à travers la plus grosse région vinicole du Portugal. La région a tous les atouts possibles : la mer, avec son eau limpide et ses plages de sable fin, les paysages (classés zone de paysages protégés) pour la randonnée pédestre, des centres thermaux pour se relaxer, des villes aux centres anciens qui témoignent de la culture millénaire des terres les plus occidentales du continent.
Entre mais et Novembre, la région s’anime de surcroit de nombreuses fêtes des vins. On trouve dans le Nord les blancs fruités avec une forte personnalité, et dans le Sud les vins rouges doués pour le vieillissement.


L’ALLEMAGNE ET SES PLUS BELLES ROUTES DES VINS

L’Allemagne est plus connue pour ses bières que ses vins, et ne peut pas vraiment revendiquer le climat méditerranéen qui sied habituellement à la vigne. Cependant le pays produit des vins blancs tout à fait dignes d’intérêt, et ses paysages forestiers et verdoyants en font une destination touristique remarquable.

LA DEUTSCHE WEINSTRASSE

Autre preuve s’il en faut que l’Allemagne n’est pas novice pour la production de vin : c’est dans le Palatinat que nous avons découvert la plus ancienne bouteille de vin connue, dans la tombe d’un légionnaire romain, et c’est là également que se trouve le plus ancien domaine viticole encore en activité, fondé en 1650 !
La route des vins allemande, la plus ancienne connue (encore un record…), est située entre la forêt du Palatinat et la pleine Rhénane, entre Bockenheim et Schweigen.
Chaque année pendant le dernier weekend du mois d’Aout, les routes sont fermées à la circulation motorisée, toutes les propriétés ouvrent leurs portent, et 300 à 400 000 visiteurs se pressent pour goûter les vins de la région, faisant la tournée à vélo.
Ne ratez pas la visite de la petite ville de Zellertal sur le chemin !

Taggé: Europe, Uncategorized

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*