Shares
Share with your friends










Submit

A travers 7 fuseaux horaires et plus de 9 000 km, le train Transsibérien vous transporte dans la plus immense des traversées, pleine d’émerveillements, de surprises et de découvertes. De Moscou à la mer du Japon, cette expérience transsibérienne vous transformera à jamais.

Plus de superlatif : le plus long chemin de fer du monde

Trans Siberian railway bridge

Le Transsibérien est unique en son genre. Depuis presque 100 ans, il traverse inlassablement les étendues à perte de vue pour relier Moscou à Vladivostok, en passant par le lac Baïkal et la Russie asiatique. Malgré les distances et ses records impressionnants, le train reste un moyen de transport utilisé par les habitants des régions traversées : Ouzbeks, Kazakhs, Mongols, Chinois, Russes, tous se mêlent aux voyageurs. Pour vous, c’est une occasion unique de découvrir cette mosaïque de populations.

 

Plus éblouissante : la capitale moscovite

iStock_000026689770_Large

Avant le départ, profitez de votre séjour à Moscou pour flâner sur la mythique place Rouge, explorer les quartiers et monuments de la ville et profiter de l’ambiance électrique des nuits moscovites. Le jour J, rendez-vous à la gare Iaroslav pour débuter votre périple de 9 200 km sur le train « Rossiya » n° ½ qui durera une semaine jusqu’à Vladivostok.

 

Plus de découvertes : à travers la Sibérie

Shaman cape, Baikal, Russia

Le légendaire train vous emmène à travers les paysages oniriques jusqu’aux confins de la Russie. Entre les arrêts programmés dans les villes principales, vous découvrez ainsi les monts Oural, la Taïga et les immenses forêts de conifères de la Sibérie. Le Transsibérien longe pendant 200 km la mythique lac Baïkal, lac le plus profond de la planète.

 

Plus d’évasions : arrivée au bout du monde

iStock_000056992750_Large

Après avoir rejoint le fleuve Amour, le train file à travers les steppes à perte de vue d’Asie centrale. Le voyage sans fin est propice aux échanges et à la méditation. C’est alors que vous arrivez au « bout du monde » pour le terminus de ce périple en chemin de fer. Baigné par la mer du Japon, Vladivostok est le port russe le plus important du Pacifique. A l’issue du plus inspirant des voyages, vous débarquerez dans cette ville étonnante, toujours russe mais plus que jamais.

Marqu: Uncategorized

PUBLICATIONS RCENTES