Rédigé par Frédéric R.

Travaillant dans une auberge de jeunesse avec mon ami cette année là, nous avons fait de merveilleuses rencontres.
Nous partions parfois à plusieurs visiter la beauté du pays. Ce jour nous avions choisi Dingle et son port de pêche aux mille couleurs.
Le soir venu, comme tout Irlandais qui se respecte, nous sommes allé au Pub. Des gens assis ici et là discutant avec les uns et les autres. Certains dansaient au son de l’harmonica, d’autres au coin du feu crépitant de tourbe se racontaient leurs vies.
Installés à une table, nous discutions quand un Monsieur, Jack, tout droit sorti d’un film de pirates se joingnit à nous Guiness à la main. IL avait la barbe et les cheveux blanc, le teint buriné par le vent salé du grand large.
Il commençà à parler de sa vie, de son lourd passé qui pesait sur ses yeux et dans le coeur des Irlandais. Il dénonçà avec un tel acharnement le massacre de l’armée anglais que moi et mon ami nous sommes tournés soudainement vers Luck, notre collègue abassourdi. Jack pensait visiblement que nous étions un groupe de Français. Il comprit. Se leva et prit la main de Luck en lui disans que tout cela était que politique et que l’essentiel était de croire en son coeur. Il reparti sa pinte à la main.


Bookmark and Share

Taggé: Archive, ebookers, Récits Irlande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>